La mobilité en action » Auto » Ce qu’il faut savoir sur l’éco-conduite

Ce qu’il faut savoir sur l’éco-conduite

L’éco-conduite est en quelques sortes un mode de conduite permettant aux pilotes de réduire la pollution de leur engin tout en améliorant la consommation de carburant. Pratiquer l’éco-conduite consiste donc à appliquer des règles de conduite précises au quotidien. Il s’agit là d’une excellente approche qui contribue efficacement à la préservation de la planète. Toutefois, bon nombre de conducteurs ignorent encore en quoi consiste l’éco-conduite. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur cette méthode de conduite.

l'éco-conduite pour tous les conducteurs, même les voitures sportives

Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

L’éco-conduite se présente comme une technique de conduite de tout véhicule motorisé dont le but principal est de diminuer les frais occasionnés par les déplacements ainsi que les rejets polluants qu’ils génèrent. Elle associe donc parfaitement l’économie et l’écologie. Elle se présente comme la meilleure manière d’atteindre l’éco-mobilité.

Avec l’éco-conduite, le conducteur parvient à réduire efficacement utilisation de carburant et les projections de gaz à effet de serre provoquées par son véhicule. La pratique de ce mode de conduite permet de garantir la sécurité du pilote, mais également celle des passagers. Elle permet aussi de réduire le stress occasionné par les évènements routiers anxiogènes.

L’éco-conduite est destinée à toute personne propriétaire d’un véhicule à moteur, quel que soit le carburant utilisé.

Adopter l’éco-conduite

L’éco-conduite a été créée au début des années 2000. C’est en effet en 2005 que La Poste a lancé un programme d’apprentissage à l’éco-conduite au sein de son personnel. Cela a rapidement entrainé une diminution conséquente de l’utilisation de carburant et de la projection de CO2.

L’éco-conduite n’est pas un mode de conduite que n’importe quel conducteur peut improviser. Il faut un peu de temps pour adopter l’éco-conduite et devenir un conducteur économe. Elle est basée sur un ensemble de règles précises permettant d’adopter une conduite écoresponsable. De nombreuses écoles proposent de formations spécialisées pour l’apprentissage des différentes règles. Vous apprendrez efficacement à solliciter au minimum le moteur, à consommer le moins possible le carburant et donc à émettre le moins de CO2 possible dans l’atmosphère.

Les formations en éco-conduite

Pour de nombreuses personnes, l’apprentissage de l’éco-conduite consiste à remettre en question la plupart des règles de conduite apprises lors de l’obtention du permis de conduire. Cependant ce n’est pas le cas, il s’agit plutôt d’adopter une attitude responsable et citoyenne afin de préserver l’environnement et la planète. L’éco-conduite s’inscrit dans une démarche de développement durable, d’ailleurs la plupart des grandes entreprises ont choisi de fournir des formations de conduite responsable à leur collaborateur dans cet objectif.

Les règles indispensables de l’éco-mobilité sont :

  • Le changement de rapports. La pratique de l’éco-conduite implique de ne pas mettre le moteur en surrégime, autrement celui-ci consommerait une grande quantité de carburant.
  • Le maintien de la vitesse. En effet, conduire à une vitesse constante permet de diminuer grandement la consommation de carburant. Une série d’accélération et de décélération provoque une consommation gourmande du carburant dans le réservoir.
  • L’adoption d’un régime moteur bas.
  • L’anticipation d’évènements routiers.
  • L’entretien de véhicules.

L’apprenant bénéficiera de séances de conduite au volant sur une route libre pendant lesquelles il pourra appliquer les différentes règles de l’éco-conduite et apprécier les résultats obtenus. Ces résultats sont analysés en se basant sur les parcours réalisés en conduite normale et en éco-conduite.

En matière de transport, l’idéal est de limiter ses déplacements en voiture, toutefois ce n’est pas toujours possible. Lorsqu’il faut prendre la voiture, pratiquer une conduite responsable et citoyenne permet de réduire ses émissions de CO2 et sa consommation de carburant.